Dégustation Ruinart

          ruinart-crayeres

Commentaire par Paule de La Poype

Mardi 18 octobre dernier, In Vino Veritas vous a fait découvrir la bulle. Et pas n’importe quelle bulle: la grande et fine bulle Ruinart, âgée de 287 ans, mais qui chaque année se renouvelle et s’inscrit dans le temps.

Lire la suite

Publicités

Château Clinet & Co avec Emeline Arbeau

img_5863-2

Crédit photo Marie de Maupeou

Commentaire par Marie de Maupeou

Pomerol and the city

Mardi 13 Septembre, In Vino Veritas reçoit le Château Clinet représenté par Emeline Arbeau qui nous plonge au cœur de la Rive Droite : direction Pomerol. Une petite appellation qui a de la cuisse et qui produit des grands merlots de Bordeaux notamment grâce à un sol exceptionnel composé d’argiles profondes et de vieilles graves.

Lire la suite

La France redevient le 1er producteur mondial du vin !

Cette semaine, deux études chiffrées permettent de répondre à deux questions importantes pour le secteur de la vigne : quel pays est le plus gros producteur de vin ? Qui en consomme le plus ?

En ce qui concerne la première question, c’est une bonne nouvelle pour la France, une fois n’est pas coutume. En effet, en 2014 la France redevient le premier pays producteur de vin au monde. Selon l’Organisation mondiale du vin, la production de vins a augmenté de 10% avec 46,5 millions de litres, annonçant un millésime de qualité après deux années très difficiles pour le secteur.

Sur le podium, l’Italie bien sur, pays qui avait détroné la France mais qui observe une production en chute libre cette année à cause du mauvais temps. L’Espagne, en 3e position se stabilise après une année 2013 anormalement forte.

Pour les vins du Nouveau Monde, les Etats-Unis ne sont pas en reste avec une belle 4e place et une production en hausse constante depuis 3 ans. L’Argentine et l’Australie sont stables juste derrière.

 

La réponse à la deuxième question vous surprendra surement davantage puisque le premier pays consommateur de vin dans le monde reste, et de loin, le Vatican avec 73,8 litres consommés par personne ! Ce chiffre est néanmoins à relativiser à cause des circonstances particulières de la Cité Etat : une population de 800 habitants à majorité d’hommes agés et un régime fiscal très avantageux. En 2e position, sans surprise, la France. La Slovénie prend la 3e marche du podium. A noter que le marché en plein expansion chinois n’est pas au classement ce qui montre une consommation de vins qui en est encore à ses balbutiements.

Dégustation Côtes du Rhône- avec Benoit Richert

 

Mardi dernier, nous avons eu le plaisir de recevoir à SciencesPo le sommelier Benoit Richert pour une dégustation sur le thème de la découverte du vignoble des Côtes du Rhône, et plus particulièrement des Côtes du Rhone Nord qui comprennent les appellations suivantes: Côte Rôtie, Condrieu, Château Grillet, Saint-Joseph, Hermitage, Crozes-Hermitage, Cornas, St. Péray.

Lire la suite

Le Mâconnais, une région oubliée !

Jeudi dernier, Joseph était convié à une dégustation intitulée « Le Renouveau du Mâconnais », animée par Michel Bettane. Voici ce qu’il en a retenu!

A l’invitation de Pascal Marquet, propriétaire de la fameuse école de dégustation Grains Nobles si chère à notre association, j’ai assisté à une dégustation unique proposée par Michel Bettane. Entouré d’amateurs éclairés, ce dégustateur mondialement reconnu se proposait d’évoquer une région bien souvent oubliée: le Mâconnais. Située en Saône-et-Loire au Sud de la région Bourgogne, cette appellation a été victime d’une réputation dégradée suite à une trop forte propension à privilégier le rendement à la qualité.

Regroupant environ 2000ha de vigne, la région se distingue pourtant par des climats extrêmement favorables à la production d’un Chardonnay d’excellente qualité, au sein d’appellations renommées comme Pouilly-Fuissé et Pouilly-Vinzelles. Pour autant, les prix continuent d’être relativement abordables, souvent compris entre 8 et 30 euros (bon plan donc!).

Au programme de cette dégustation environ 35 vins, tous blancs, allant du millésime 2012 au millésime 1998. Après 3 années en bouteille, il ressort que les vins de la région se caractérisent par un nez rappelant la tarte au citron et les agrumes. La bouche est elle très fraîche, souvent tendue et cohérente avec le nez. Avec le vieillissement, le vin développe des arômes de caramel et de cannelle que l’on retrouve en bouche avec une minéralité toujours vive malgré 10 à 15 ans d’âge.

Voici une petite sélection des bouteilles les plus marquantes:

  • 2012 Pouilly-Fuissé « Sélection Vielles Vignes » Domaine Jean-Pierre Sève 15,5€
  • 2012 Pouilly-Fuissé « Les Ronchevats » Domaine Saumaize-Michelin 22€
  • 2011 Pouilly-Vinzelles « Les Quarts » Les Grands Crus Blancs 9€
  • 2011 Pouilly-Fuissé « Vieilles Vignes » Domaine de la Soufrandise 16,5€
  • 2011 Pouilly-Fuissé « Le Clos Tête de Crué Domaine J.A Ferret Louis Jadot 30€
  • 2010 Pouilly-Fuissé « Vers Pouilly » Pierre Vessigaud 20€
  • 2008 Pouilly-Fuissé « Cuvée 1551 » Château Pouilly 24€
  • 2006 Pouilly-Fuissé « Les Brulés » Château Fuissé 37€

Petit conseil d’achat: ce Pouilly-Vinzelles « Les Quarts » du Domaine Georges Burrier 2011, disponible pour 14€ chez Auchan